Anciennes conférences

Sandrine VUILLEUMIER

Université de Bâle

Quel devenir pour le site de Deir el-Medina après le Nouvel Empire ?

05.05.2021

Le  village de la confrérie des ouvriers de Deir el-Medina et les tombes  qui l’entourent sont célèbres pour l’immense documentation relative au  Nouvel Empire qui y a été découverte, mais le devenir du site, après l’abandon du village par ses occupants à la Troisième Période  intermédiaire, demeure largement méconnu.

Les travaux initiés en  2019 en collaboration avec l’Institut français d’archéologie orientale  ont pour but de comprendre l’évolution de l’occupation du site de Deir el-Medina à l’époque gréco-romaine et le rôle spécifique qu’il a joué  dans le paysage thébain contemporain. Les investigations s’articulent  d’une part autour du temple érigé à l’époque ptolémaïque, dont il s’agit  de réaliser une étude de la théologie au travers des textes et des représentations colorées de son décor. Une analyse architecturale, une  étude de la polychromie ainsi qu’une paléographie des inscriptions  hiéroglyphiques sont en cours de réalisation. D’autre part, les  publications anciennes et les journaux de fouilles d’époque, qui permettent de retracer l’histoire moderne du site, mentionnent quantité  de matériel archéologique d’époque gréco-romaine qu’il s’agit  aujourd’hui de retrouver, d’identifier et d’étudier. Mais où se trouvent  

actuellement les objets découverts par Bernard Bruyère et d’autres ?  Dans quels magasins ? Dans quels musées ? Au fond de quelles sépultures ?