Anciennes conférences

Luc DELVAUX

Université Libre de Bruxelles

Senenmout récompensé par Hatshepsout: L’ « humble serviteur » et les « écrits des ancêtres »

23.04.2010

Les portraits de Senenmout, grand intendant d’Amon sous le règne de Hatshepsout, sont particulièrement nombreux : pas moins de vingt-cinq statues, offertes pour la plupart au dignitaire par la reine. Ces monuments, conçus à l’initiative royale, évoquent les principales fonctions de Senenmout, notamment celle de précepteur de la princesse Neferourê, fille de Hatshepsout. Leur analyse permet d’étudier les modalités du don royal de statues à la 18e dynastie, le mécanisme complexe de leur mise en place dans les temples, et l’association de ces cadeaux royaux aux grands événements du règne. Mais elle mène aussi à comprendre comment la créativité des sculpteurs égyptiens se combine avec la référence à la tradition, pour élaborer ces images de pouvoir qui, par la complexité de leur discours, apparaissent comme de véritables créations intellectuelles, destinées aux lettrés de l’élite dirigeante.