Anciennes conférences

Khaled EL-ENANY

Université de Hélouan/Le Caire – IFAO

La vénération posthume des pharaons

19.01.2007

Alors que le souvenir de nombreux pharaons s’estompa rapidement après leur décès, d’autres, moins nombreux, furent l’objet d’un hommage posthume important de la part des générations ultérieures – rois aussi bien que particuliers. Les aspects de la vénération post mortem du pharaon sont très divers: maintien de son culte funéraire, entretien et restauration de ses monuments, représentation ou vénération sur les monuments des périodes ultérieures, dédicace de monuments votifs à son honneur, invocation à l’instar des dieux dans les proscynèmes, constitution de noms basilophores formés à partir du sien ou emprunt d’un, voire de plusieurs éléments de sa titulature, etc.Cet exposé s’intéresse en particulier à la vénération posthume des pharaons de l’Ancien et du Moyen Empire, tels Djoser, Snéfrou, Ounas, Téti, Montouhotep-Nebhépetrê, Sésostris Ier, Sésostris III et Amenemhat III.

Société d'Égyptologie, Genève

Case postale 26
CH - 1218 Grand-Saconnex (Suisse)
info@segweb.ch
 
Inscription
  • Wix Facebook page

© 2019 by Société d'Égyptologie, Genève