Anciennes conférences

Gaultier MOURON

Université de Genève

Au-delà des bandelettes de l’embaumeur : aux origines d’une fonction funéraire méjugée

27.01.2021

Les momies sont indissociables de l’image véhiculée à l’époque  contemporaine par l’Égypte antique. Ces restes humains, préservés  durant des millénaires, grâce au travail, plus ou moins heureux, des  embaumeurs, fascinent toujours. Mais que sait-on réellement de l’ensemble des charges qui incombaient à ces personnages ? De récentes  recherches permettent d’apprécier plus précisément l’étendue de  leurs fonctions, mais aussi l’importance cruciale de celles-ci pour le  défunt, à l’Ancien Empire. L’usage du terme d’embaumeur,  habituellement utilisé par les égyptologues pour traduire le terme  égyptien « wt », doit probablement être aussi remis en  question. En suivant la trace de ces acteurs funéraires tout au long de l’Ancien Empire, ce sont les divers mécanismes de la mise en place  d’une religion funéraire commune à l’ensemble de la vallée de Nil qui  sont mis en exergue.