Anciennes conférences

Dominique VALBELLE

Sorbonne Université

Qui vivait à Panébès — « la ville du jujubier » — durant la deuxième moitié du deuxième millénaire avant Jésus-Christ ?

30.10.2019

Sous  le Moyen Empire, les souverains d’Égypte, depuis Sésostris Ier, ont  multiplié les campagnes militaires pour annexer, sans y parvenir, le  pays de Kouch, le royaume le plus puissant au sud de la deuxième  cataracte du Nil. Au contraire, ce sont les rois kouchites qui   occupèrent le sud de l’Égypte durant la Deuxième Période intermédiaire,  avant que Thoutmosis Ier ne parvienne à les vaincre vers 1500, fondant à  moins d’un kilomètre de leur  ancienne capitale, Kerma, un ménénou destiné à administrer les  territoires qu’il venait de conquérir jusqu’à Kourgous, au-delà de la  quatrième cataracte, et à y promouvoir l’idéologie monarchique  égyptienne.

Les  travaux archéologiques et épigraphiques de la Mission  Suisse-Franco-Soudanaise de Kerma/Doukki Gel (Soudan - province du Nord)  ont mis au jour les vestiges de cette institution fortifiée entretenue  jusqu’à l’époque ramesside par le pouvoir pharaonique. Ils ont également  révélé l’existence, sous et parmi les vestiges de ce ménénou, d’une  architecture totalement inconnue, différente de celle de la ville  voisine de Kerma. La coexistence de ces trois cultures distinctes dans  un périmètre de quelques kilomètres carrés renvoie aux affrontements  entre les Égyptiens et leurs opposants coalisés comprenant, ainsi que  divers textes nous l’apprennent, non seulement des Kouchites, mais aussi  des populations d’autres régions du Soudan, comme le pays de Pount et  sans doute le Darfour ou le Kordofan. Le site de Doukki Gel constitue un  terrain privilégié pour observer les relations que ces peuples ont  entretenues au cœur de l’ancien pays de Kouch pendant la majeure partie  du Nouvel Empire.

Société d'Égyptologie, Genève

Case postale 26
CH - 1218 Grand-Saconnex (Suisse)
info@segweb.ch
 
Inscription
  • Wix Facebook page

© 2020 by Société d'Égyptologie, Genève