Anciennes conférences

Claude TRAUNECKER

Université de Strasbourg

Le grand schisme de la XXIème dynastie et la naissance de la Butte de Djemé. Fêtes, processions, troubles et théologies dans l’Égypte du premier millénaire

12.05.2022

Les  rites de Djemé font partie des célébrations thébaines qui ont été  redécouvertes et largement étudiées depuis une cinquantaine d’années.  Ces rites ont entièrement façonné la ville de Thèbes au Ier millénaire  avant notre  ère. Les développements de cette théologie à l’époque ptolémaïque sont  très complexes et subtils. Mais une approche chronologique stricte ainsi  que la prise en compte de facteurs historiques révèleront que les  rituels djémaïques puisent leur racine dans des pratiques populaires.  Leur développement est une conséquence de l’importance politique des  pratiques festives et processionnelles. Car malgré son apparente  puissance institutionnelle, le pouvoir pharaonique avait besoin du  soutien et de l’approbation populaire. Aussi, festivités, processions et  autres manifestations de l’efficacité de l’autorité dans un cadre  monumental constamment enrichi, tant bien que mal, jouent-elles un rôle  capital dans le fonctionnement de l’État, bien au-delà des spéculations  des théologiens. Les dromos de Thèbes et les parvis des temples avaient,  une fonction sociale capitale, comme manifestation tangible d’une sorte  d’évergétisme d’État. Ce séminaire évoquera certains aspects de cette  approche et ses répercussions sur notre lecture des religions  égyptiennes.