Anciennes conférences

Christian UBERTINI

Restitution architecturale à partir des blocs et fragments récemment découverts à Éléphantine

26.04.2007

L’étude architecturale des blocs et fragments épars d’époques ptolémaïque et romaine de l’antique cité d’Éléphantine à Assouan, menée par l’Institut Suisse de Recherches Architecturales et Archéologiques de l’Égypte ancienne, a permis de restituer l’architecture de plusieurs temples jusqu’ici inconnus. Grâce à une approche basée sur l’analyse indiciaire des blocs (traces d’outils, tracés de construction, etc.) ainsi que sur la médiation de modèles comparatifs, l’ensemble du matériel, y compris les blocs anépigraphes, a pu être replacé virtuellement dans son contexte architectural d’origine. Ces temples font partie des dernières constructions édifiées à Éléphantine. La qualité d’exécution de leur maçonnerie et l’état de conservation exceptionnel des blocs ont permis d’exploiter au maximum les ressources du matériel conduisant à une restitution détaillée des temples, ceci en dépit du caractère lacunaire du matériel et de l’absence de vestiges in situ. Une première partie de ces travaux vient de faire l’objet d’une publication (C. Ubertini, Elephantine XXXIV, AV120, Mainz 2005) qui complète l’étude épigraphique publiée par E. Laskowska Kusztal (Elephantine XV, AV73, Mainz 1996). 

Société d'Égyptologie, Genève

Case postale 26
CH - 1218 Grand-Saconnex (Suisse)
info@segweb.ch
 
Inscription
  • Wix Facebook page

© 2020 by Société d'Égyptologie, Genève